Thank you for your interest!

Add free and premium widgets by Addwater Agency to your Tumblelog!


To hide the widget button after installing the theme:

  1. Visit your Tumblr blog's customization page (typically found at http://www.tumblr.com/customize).
  2. Click on Appearance.
  3. Click Hide Widget Button.
  4. Click on Save+Close.

For more information visit our How-To's page.

Questions? Visit us at tumblr.addwater.com

[close this window]

Big Fernand, l’atelier du hamburger

Depuis que nous avons déménagé, mes collègues et moi avons instauré La Sortie du Vendredi. Notre nouveau quartier regorge de lieux gourmands et nous avons une multitudes de découvertes à y faire. Le vendredi est donc l’occasion de tester une nouvelle adresse tous ensemble, et pour notre première sortie nous avons opté pour Big Fernand. 

Je crois qu’il est inutile de vous le présenter, Big Fernand est l’atelier du hamburger parisien. A peine passé la porte on se retrouve dans une ambiance rétro où règnent moustaches, chemises à carreaux, bérets et bonne humeur.

image

image

image

Tout le monde s’agite derrière le comptoir pour prendre les commandes, les préparer et les servir rapidement. Chacun à son poste et sait ce qu’il doit faire, on dirait une petite fourmilière. Il faut dire que la queue s’étend jusque sur le trottoir et que la petite salle est pleine ! Du coup nous avons opté pour des burgers à emporter.

image

Alors, qu’est-ce qu’il y a au menu ? 

Pour commencer dans les règles de l’art j’ai opté pour le Big Fernand. Du pain brioché, un bon steak, de la tome de Savoie, des tomates séchées, du persil plat et la sauce de Tata Fernande (sauce cocktail maison), voilà qui me plait bien !

image

image

image

Le test qu’on fait toujours avec l’Amoureux pour bien se rendre compte de la composition du burger : l’ouvrir. Ici c’est un peu la déception avec la malheureuse tomate séchée… Heureusement, une fois croqué dedans, le burger est bon. Ce n’est pas l’extase, LE burger (hamburgé, pardon !) de folie qui me donnerait envie d’aller chez Big Fernand tous les midi, mais on sent que les ingrédients sont de qualité et c’est déjà un gros plus.

image

Côté accompagnement on a forcément des frites. Celles-ci sont épluchées et coupées sur place afin d’assurer le plus de fraîcheur possible, et ça se sent. Rien de meilleur que de bonnes frites maison (ça change des surgelées qu’on nous sert partout !). 

image

Est-ce que je retournerai manger un hamburgé ? Certainement. C’est à côté du bureau, le service est rapide et efficace et j’ai trouvé ça bon bien qu’un peu léger en garniture (plus de tomates séchées !). J’en profiterai pour tester les autres recettes que propose Big Fernand (le Bartholomé, le Philibert, le Victor ou l’Alphonse) que mes collègues ont adoré et prendre un Cacolac pour le goûter. Peut-être que pour l’arrivée des beaux jours nous aurons droit à un burger plus frais, avec des crudités ? J’adorerai !

Est-ce que j’arrêterai de bouffer des burgers ? Non ! Car même si Big Fernand fait du bon boulot, je garde un petit faible pour le célèbre Camion qui Fume (testé ici). Reste à savoir si je suis prête à refaire une heure de queue pour déjeuner…

image

Big Fernand
55 Rue du Faubourg Poissonnière, 75009 Paris

Hamburgés entre 11 et 13€
- avec frites et boisson : +3€
- avec frites, boisson et dessert : +5€

 


Depuis Décembre une petite nouvelle a pointé le bout de son nez dans le monde des box : la Box Italienne. Comme son nom l’indique, celle-ci souhaite nous faire découvrir l’Italie et ses produits régionaux avec de délicieuses recettes typiques. Généralement tout le monde aime manger italien, et ce n’est pas moi qui vous dirait le contraire !

En Février La Box Italienne nous emmène au cœur de la Ligurie, au Nord de l’Italie, avec dans la box 6 produits :

  • Un sachet de Pasta Trofie - Anfosso
  • Du pesto alla Genovese - Anfosso
  • Un pot de sel marin aux olives – Frantoio di Sant’Agata d’Oneglia
  • De l’huile d’olive extra vierge – Frantoio di Sant’Agata d’Oneglia
  • Un petit paquet de pastilles Léone
  • Un coquilleur à beurre – Lagostina

& un petit livret

A la réception, nous découvrons une box kraft et décorée du logo qui a l’air bien remplie ! Les produits sont enfouis dans de la « paille » verte et du papier de soie rouge en référence au drapeau du pays, et tout semble donc bien protégé.

Partons maintenant à la découverte des produits. Le premier est un sachet de Pasta Trofie. « Trofie » vient du terme « strofissià » qui signifie « frotter », dû aux frottements manuels des morceaux de pâte entre les mains nécessaires à leur fabrication. Les Trofie sont un véritable symbole de la Ligurie et se dégustent habituellement avec du pesto alla genovese. Ca tombe bien, il y en a aussi dans la box ! Composé de basilic, de pignons de pin, d’huile d’olive, d’ail et de parmesan, il ravira vos papilles et peut s’utiliser dans une multitude de préparations. A la maison on aime bien en servir sur des bruschetta (tartines italiennes) à l’apéro, pour changer des classiques à la tomate. D’ailleurs la prochaine fois on en profitera pour tester le sel marin aux olives car je suis sûre qu’en en mettant quelques grains sur une tartine tomate-mozza ça peut être délicieux. On y rajoute un filet d’huile d’olive fabriquée à partir d’olives 100% italiennes et voilà, c’est le succès assuré ! Le dernier produit de la box est un petit paquet de pastilles Léone. Elles sont très consommées en Ligurie pour leur goût intense de café, car vous le savez sûrement : les italiens en sont de très grands amateurs (façon expresso, pas version mug de 200ml !). Oh mais, attendez, il reste une surprise au fond de la boite ! A quoi peut donc bien servir cet ustensile ? Le coquilleur à beurre n’est autre qu’une lame courbe et crantée qui permet de « couper » le beurre comme dans les publicités (mais si, vous savez, cette tranche hyper fine et courbée qu’on arrive jamais à reproduire !). Je suis ravie de découvrir cet ustensile qui me permettra de faire de jolies présentations, mais surtout de retrouver la célèbre marque Lagostina qui est très réputée et d’excellente qualité !

Coté édito on va droit au but avec une petite présentation des produits de la box et 2 recettes : des bruschetta (les grands esprits se rencontrent !) et les Trofie al Pesto Genovese. Des recettes simples mais délicieuses que je ne peux que vous conseiller et qui sont véritablement des incontournables italiens.

Pour résumer : La Box Italienne nous annonçait « Le meilleur de l’Italie » et je dois bien avouer que le pari est réussi. Les produits sont de qualité, vraiment italiens, et donnent envie d’aller visiter la région. J’ai aussi beaucoup apprécié la présence d’un ustensile de si bonne qualité, Lagostina est une marque italienne incontournable et j’ai fait une vraie découverte avec ce coquilleur à beurre. Bref, je n’ai plus qu’une chose à dire : où va t-on le mois prochain ?

Sandwich & Snack Show - 05/06 Février 2014

Ceux qui me suivent depuis le début savent que depuis maintenant 3 ans nous nous rendons au Sandwich & Snack Show. Je ne vais pas rappeler une nouvelle fois le concept de ce salon, vous pouvez le lire ici, ici ou , mais ça a encore été l’occasion de faire de chouettes découvertes.

Cette année on a eu beaucoup moins de temps pour arpenter le hall parce que le salon a lieu en semaine et que nous nous y sommes rendus après le travail. Cette année on a donc fait moins de découvertes et puis il n’y avait pas notre “copain” de chez Charal alors c’était moins drôle… En préparant cet article, je me rends compte que ce qui nous a tapé dans l’oeil cette année, c’est les boissons. Tendance 2014 ? Allez, je vous raconte tout !

image

Impossible de passer à côté du stand Michel et Augustin, une marque devenue incontournable dans les rayons de nos supermarchés. J’adore leur philosophie et leurs packagings colorés ! Et vous savez quoi ? Les trublions du goût se mettent à la boisson. L’incroyable citronnade fera bientôt son apparition et je peux vous dire qu’elle va être l’alliée de notre été ! Aux framboises, à l’ananas ou simplement avec une larme de menthe, ces boissons sont gourmandes, désaltérantes et 100% vrai. Vous pourrez les goûter très bientôt !

image

Vous en avez peut-être entendu parlé, Paris Cola est arrivé. Ce cola parisien reprend les couleurs de son ainé américain, le célèbre Coca Cola, mais est composé de sucre de betteraves cultivées en Ile de France ! Côté goût, même si ça n’égale pas tout à fait le “vrai”, c’est plutôt pas mal. Et il y a moins de cochonneries dedans… Vous pouvez vous en procurer en supermarché mais la jolie bouteille en verre n’est disponible qu’en aéroport et au Bon Marché.

image

Je suis une grande fan de Cacolac, cette intemporelle boisson chocolatée idéale pour le goûter. Il m’arrive même d’en commander au bar, et j’assume ! Comment résister ? Bref, en voyant le stand Cacolac je me suis précipitée. Que pouvaient-ils bien nous présenter ? Un nouveau Cacolac pardi ! Une version praliné noisette va bientôt faire son apparition et sera trouvable très prochainement chez Système U, puis dans tous les supermarchés. On a eu la chance d’y goûter (la canette n’était même pas packagée !) et c’est vraiment sympa, on sent bien le goût de noisette. Du coup ça me permettra de varier les goûters, même si j’avoue que rien ne remplacera le classique ;)

image

On termine avec une nouveauté Innocent qui devrait voir le jour en Avril : l’extra juicy smoothie. Vous connaissez les smoothies ? Vous connaissez les jus de fruits ? Imaginez l’entre deux et vous aurez un aperçu de cette nouvelle boisson pleine de fruits. L’Amoureux est devenu accro au jus pomme et mangue, et j’aime beaucoup les produits Innocent alors il semble inévitable qu’on goûte tous les parfums ! Ils seront disponibles juste avant l’été avec des recettes qui sentent bon le soleil : ananas, mangue & orange et cerises & fraises. Miam !

image

J’espère que cet article vous aura donné envie de siroter de nouvelles boissons et on se dit à l’année prochaine, les 18 & 19 Mars 2015 pour la prochaine édition du salon !

image

image

image

L’année dernière je vous présentais un cocktail d’amoureux à savourer lors de la St Valentin (et pour un tas d’autres occasions d’amour !). Cette fois-ci j’ai eu envie de revenir vers la pâtisserie et j’avoue que La Bonne Box m’a plus qu’inspiré cette recette puisque je me suis basée sur une de leurs fiches d’octobre, celle qui permettait d’utiliser la confiture Muroise.  

 
Pour une tarte amandine Muroise & framboises :

  • Une pâte sablée 
  • 70g de poudre d’amandes
  • 70g de beurre doux moux
  • 70g de sucre
  • Un demi pot de Muroise
  • Un oeuf + un jaune
  • Une cuillère à soupe de farine
  • 5cl de crème fleurette 
  • 375g de framboises

  1. Préchauffer votre four à 180°C. Beurrez et farinez votre plat, déposez-y votre pâte sablée et enfournez-la à blanc pendant 15 minutes (on oublie pas de la piquer avec une fourchette et de la recouvrir de papier sulfurisé puis de billes, riz, haricots, noyaux… Ca, c’est vous qui voyez).
  2. Dans un saladier mélangez la poudre d’amandes, le beurre et le sucre. Ajoutez les oeufs, mélangez puis versez la farine et la crème fleurette. Vous pouvez ajouter une pointe de vanille si vous voulez.
  3. Une fois votre pâte sablée sortie du four, tartinez-la d’un voile de confiture Muroise puis recouvrez le tout de votre crème d’amandes. Enfournez de nouveau pour 15 minutes (si vous faites une version “mini” comme pour mes petits coeurs, baissez le temps de cuisson !).
  4. Lorsque la tarte est cuite et refroidie, remettez un voile de confiture sur le dessus pour mettre un peu de couleur. Il ne vous reste plus qu’à vous munir d’une pipette et garnir les framboises avec de la Muroise. Déposez-les délicatement sur la tarte en évitant de tout manger. C’est prêt !


Si vous utilisez une pâte toute prête c’est une recette que vous pourrez sans problème faire en rentrant du boulot vendredi. Il y a 30 minutes de cuisson mais profitez-en pour préparer le reste de votre diner ou vous avancer en remplissant les framboises de confiture. Si vous manquez de patience faites comme moi : 2 coups d’emporte-pièce pour préparer 2 petites tartes d’amour et le reste de pâte pour la version tarte classique ;)

J’en profite pour vous présenter Muroise et ses délicieuses confitures. Franchement on a envie de tout acheter, non ? En plus le site est vraiment adorable et les produits de qualité (les pots sont remplis à la main et les préparations ne contiennent ni colorant, ni conservateur). Découvrez la boutique en ligne en cliquant ici et régalez-vous !


 

image

image

La première recette de l’année 2014 est une recette de ma maman. Et une recette salée ! Malgré que le blog soit plus orienté sucré, j’adore rentrer à la maison et savoir qu’un bon dîner m’attend. Et chez nous, la quiche toute verte ne fait jamais long feu ! 

 
Pour une jolie quiche aux poireaux :

  • 1 pâte feuilletée
  • 5/6 oeufs
  • Environ 30cl de crème liquide
  • 150/200g de gruyère râpé
  • 6/8 poireaux (que le vert, mais mangez le blanc en entrée !)
  • 6/8 oignons
  • Une cuillère à moka de Maïzena
  • Un peu de thym, de persil et d’origan
  • Du bicarbonate (pour que le vert reste vert !)
  • De la noix de muscade, du sel et du poivre

  1. Dans une poêle, faites revenir à l’huile d’olive les oignons émincés. Assaisonnez-les d’une pointe de sucre, de sel et de poivre noir puis laissez cuire jusqu’à l’obtention d’une compoté. En fin de cuisson, ajoutez du thym (n’hésitez pas, soyez généreux !) et de l’origan puis laissez refroidir.
  2. Faîtes maintenant revenir, toujours à l’huile d’olive, le vert des poireaux finement émincés jusqu’à réduction. N’oubliez pas d’ajouter un peu de bicarbonate pour qu’ils conservent leur jolie couleur ainsi qu’une cuillère de beurre, du thym, de l’origan, du sel et du poivre. Réservez.
  3. Préchauffez votre four à 200°.
  4. Dans un saladier, mélangez les oeufs, la crème puis la Maïzena. Incorporez la préparation froide d’oignons, les poireaux puis le gruyère râpé. Ajoutez un peu de noix de muscade, de nouveau du thym et un peu de persil. Vous pouvez également remettre du bicarbonate et ajuster en sel et poivre si nécessaire. 
  5. Placez la pâte sans rabattre le tour dans un moule haut puis versez-y la préparation. Laissez cuire à mi-hauteur environ 40 minutes (chaleur tournante, c’est mieux !).


Ma maman cuisine énormément à l’oeil, c’est donc très difficile d’être précise sur les quantités mais je suis certaine que vous vous régalerez ! En lisant la recette on a l’impression qu’il y a un excès de thym, en réalité ce n’est absolument pas le cas et il apporte énormément de saveurs sans couvrir le goût du poireau.

L’Amoureux, qui n’aime pas les poireaux, a adoré notre quiche toute verte ! Les oignons lui confèrent un petit goût sucré, le gruyère se marie très bien aux légumes et la pâte feuilletée sert de base tout en restant légère. Essayez, vous m’en direz des nouvelles ;)




Suivez-moi sur mon site professionnel

RETROUVEZ TOUS MES TESTS DE BOX SUR

LA BLOGROLL

♡ Wall paper © May, Vie de Miettes